Mascarades

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Performance – spectacle entre chien et loup

Création collective à partir d’écritures de plateau et d’observations assidues du réel
Mise en scène et scénographie de Sophie Hutin
Avec : Mariette Barret, Nicolas Torrens (distribution en cours)
Lumières : Flore Dupont
Costumes : Marie Coudert

> Résumé

Entre accessoires et prothèses langagières : pastiches et postiches du – mauvais – théâtre de la vie.

Notre petite enquête ethnolinguistique consiste à adopter un point de vue positif sur la norme ou le rapport de domination en train de s’écrire. Quelles stratégies « la société » déploie-t-elle pour parler à travers nous ? Il s’agit de nous prendre en flagrant délit de pensée de masse, de nous capturer nous-mêmes dans le filet de la norme, de montrer à quel point ça pense malgré nous, même (surtout ?) quand nous croyons maîtriser notre langage. Et, peut-être, le bégaiement est-il un indice de bonne santé, le signe de notre liberté qui cherche à se frayer un chemin.

Le terreau de travail est né d’observations de nos pratiques langagières au quotidien transposées ou retraduites au travers d’improvisations sur le plateau, donnant ainsi naissance à des protocoles de jeu s’actualisant différemment à chaque représentation.

> Extrait (ou comment se parler de-tout-de-rien)

« Mariette – Ne le prends pas mal… Ce n’est pas pour dire mais…
Nicolas – Ca ne me pose aucun problème.
Mariette – Je ne veux pas te blesser. Ne te fâche pas.
Nicolas – Excuse-moi je te coupe. Ca ne doit pas être facile.
Mariette – Je ne peux pas aller plus vite que la musique.
Nicolas – Je suis sûr que tu vas y arriver. On ne va quand même pas tout faire à ta place.
Mariette – Je ne vois pas du tout de quoi tu parles. Si tout le monde faisait comme toi…
Nicolas – je dis ça, je dis rien. J’ai tout dit, j’ai rien dit.
Mariette – Il faudrait qu’on se voit pour en parler.
Nicolas – Tu n’es pas sérieuse?
Mariette – Ca me met hors de moi.
Nicolas – Si ce n’est pas malheureux quand même ! Vraiment, sérieusement, franchement, honnêtement !
Mariette – Ca ne devrait pas se passer comme ça. On n’est pas obligés.
Nicolas – Il faudrait faire quelque chose. Y’a qu’à… t’as qu’à… on n’a qu’à…
Mariette  – C’est quoi qui te dérange ? Moi, je vais te dire ce qui te dérange.
Nicolas – Je ne t’entends pas.
Mariette – Il faudrait qu’on se voie pour en parler. »

> Point d’étape de la création

Nous avons pu bénéficier d’une semaine de travail à Gare au Théâtre à Vitry-sur-Seine en octobre 2014, semaine qui nous a permis d’avancer sur l’écriture, par des va-et-vient de la table du plateau à la table d’écriture et de la table d’écriture à la table du plateau.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s