Homme et galant Homme – texte de la compagnie Sur le Fil

vlcsnap-2012-12-16-23h50m21s149

« Dans le ventre mou de l’entre-deux projets, propice aux réflexions et aux rêveries, nous puisons nos envies dans la curiosité de nouvelles pratiques artistiques, que nous satisfaisons en organisant des stages auprès d’intervenants spécialisés. C’est l’une de ces séances, au creux de l’hiver 2011, qui nous réserva une vraie et belle rencontre.

Nous pataugions alors dans nos hésitations, arrêtés au milieu du carrefour, partagés quant aux routes à emprunter pour poursuivre notre développement individuel et collectif, lorsque nous avons rencontré Sophie Hutin par un dimanche de novembre, glacé et ensoleillé.

L’intervention que nous lui avions commandée ce jour-là visait à nous faire survoler le temps d’une journée les univers du clown et de la « commedia dell’arte ». Le challenge était difficile, mais elle l’a brillamment relevé. Le moment partagé fut d’une telle intensité, empreint d’une telle joie et d’une telle gaîté qu’il nous paraît encore aujourd’hui magique. Nous décidâmes alors dans une belle unanimité de lui proposer de partager notre prochaine aventure, ce qu’elle accepta dans le même enthousiasme. Le pacte fut scellé quelques mois plus tard et nous nous mîmes à l’ouvrage pour préparer le spectacle que nous sommes fiers de porter devant vous aujourd’hui.

Mais revenons en arrière… passée cette période d’euphorie, nos articulations endolories et nos muscles fourbus nous ramenèrent bien vite vers des sentiments plus mesurés à l’égard de Sophie et de ce nouveau projet : comment pouvait-elle être si douce et à la fois si dure et exigeante envers nos corps et nos personnages, leur demandant de se plier, et se tordre sans relâche, d’oublier le tout cohérent qu’ils forment habituellement pour les entraîner par morceaux dans des chorégraphies disloquées ? Comment allions nous nous sortir du rythme endiablé de cette comédie ?… Nous étions déjà au charbon, mais encore loin de soupçonner toutes les surprises que ce projet allait nous réserver. Après des débuts somme toute classiques de lecture et d’improvisations, Sophie nous révéla dans un grand sourire son intention de nous emmener vers un territoire alors inconnu de nous : un jeu masqué de notre propre création.

Nous nous attelâmes donc à la confection de nouveaux morceaux de personnage sous la direction de Yohan Chemmoul-Barthélémy. Au programme : moulage de nos visages, créations de nos masques en terre sur nos empreintes, encore moulage, et puis réalisation du masque final en carton-pâte… La production ne reculant devant aucun sacrifice, nous collâmes des petits bouts de carton pendant des jours et des jours pour donner un visage à nos personnages imaginaires. Yohan hérita de la lourde tâche de faire naître nos bébés en provoquant l’accouchement de leurs matrices de bandelettes plâtrées et en leur donnant les derniers coups de patte (et de pâte !) du spécialiste pour les yeux, ainsi que la couche de maquillage. Un travail long et minutieux, donc, mais pour quel résultat ! Nous sommes fiers de vous présenter nos créations, mi-humaines, mi-monstrueuses, lointainement inspirées des modèles de la « commedia », mais qui ont malgré tout su s’en émanciper pour trouver leur autonomie.

Il fallut ensuite les apprivoiser… d’abord individuellement… premier contact, du bout des doigts, comme lorsque l’on entre dans une piscine. Vient ensuite l’immersion totale, se laisser dévorer la tête, réapprendre son corps, le retrouver, bouger, trouver la liberté, retrouver de nouveau le corps sans perdre la tête… accepter la transformation, puis se l’approprier collectivement : nouveaux réflexes, nouveaux codes, nouvelle écoute, ping-pong, tête-buste-bassin, démarche, pauses, tête, nuque, regard, directions… pause, regard, tchac… tête, bras, bassin, bouche, yeux…

… Ouf, après plusieurs semaines de travail acharné, nous sommes maintenant prêts à nous présenter devant vous, acteurs au travail, sous toutes les facettes de nos personnages. Nous souhaitons partager avec vous un moment de drôlerie, mais également pouvoir vous toucher et vous communiquer un petit peu de l’immense plaisir que nous avons éprouvé en préparant ce spectacle. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s